Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Soufflenheim et le "baeckeoffa", ça vous dit quelque chose ?

BaeckeoffaRouge.jpg

BaeckeioffaTerrine-copie-1.jpg

C'est à Soufflenheim, depuis le début du XIXe siècle, que l'on produit cette terrine en terre cuite peinte qui sert à la confection d'une potée boulangère de viandes (traditionnellement de boeuf, porc et veau, et geleée de pied de veau) que l'on nomme "Baeckeoffa", dans laquelle les viandes sont disposées en couches superposées avec des pommes de terre, le tout mariné dans le vin blanc. Le mot est dérivé de l'alsacien "backofen" qui veut dire "four de boulanger". Le mets est typique du Haut-Rhin, avec de l'échine de cochon, du paleron de boeuf et de l'épaule de mouton auxquels on ajoutera les pommes de terre émincées, du lard et des oignons. Puis, on mouillera avec du vin blanc, généralement du riesling. La terrine sera lutée puis on cuira le baeckeoffa dans le four. Jadis, les ménagères l'apportaient au boulanger, puisqu'elles préparaient le plat le jour de la lessive, le lundi, selon les uns, ou le dimanche, le jour de la messe. A suivre la recette de Marc Haeberlin, de "L'Auberge de l'Ill" à Illhauersern (Haut-Rhin), trois étoile au Guide Michelin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
En Alsace, chaque famille (ou presque) possède sa terrine émaillée pour réaliser son baeckeoffe. Celle que ma belle-maman utilise a déjà un paquet d'années ! La voici :
http://www.cookismo.fr/baeckeoffe-alsacien-aux-trois-viandes/20239
Répondre
T


Merci, je vais publier la photo de cette belle terrine émaillée...