Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Pudlo Paris 2013 : les lauréats du millésime

LePudloParis2013-copie-2.jpg

LeGuidePudlo2013MichelKhalifa.jpgL’édition 2013 du « Pudlo Paris » couronne « Chef de l’année » Frédéric Duca à « L’Instant d’Or » (8e), un Marseillais de 35 ans formé au « Petit Nice » et au « Taillevent ». Comme « Révélation de l’année », c’est Antonin Bonnet au « Sergent Recruteur » (4e) qui décroche la palme, un Lyonnais qui est passé chez Michel Bras à Laguiole, puis à Londres avant de s’installer à Paris pour, notamment, des viandes mûries sur place de haute qualité. « Jeune chef de l’année », Sébastien Grébaut chez « Septime » (11e) qui n’est quand même pas de la première couvée, puisqu’il a travaillé chez Robuchon et Passard. « Evénément de l’année », l’arrivée d’Anne-Sophie Pic à Paris à « La Dame de Pic » (1er), pourquoi pas ? « Bistrot classique de l’année », le fils Meneau, Pierre dans son « Crom’ Exquis » (8e). « Bistrot moderne de l’année », « Terroir Parisien » (5e) de Yannick Alleno dans l’enceinte de la Mutualité et que le chef s’apprête à dupliquer à la Bourse, au Palais-Brongniart. « Rapport qualité-prix de l’année », les vaillants Bretons Sébastien Guillo et Yann Le Pévédic chez « Les Canailles » (9e). « Auberge de l’année », Flora Mikula dans son « Auberge Flora » (11e) qui a quitté les beaux quartiers des Champs-Elysées. « Maître d’hôtel de l’année », Eric Mercier chez « Rech », dans l’empire Ducasse. « Table étrangère de l’année », « Kinugawa (1er), une institution japonaise de Paris que le chef Toyfumi Ozuru a réveillée. « Charcutier de l’année », Michel Kalifa (photo GP/Maurice Rougemont), un juif marocain qui mène avec talent la « Maison David » (4e) qui est le royaume de la charcuterie ashkénaze. « Glacier de l’année », Federico Grom et Guido Martinetti, des Turinois qui ont fait de cette boutique « Le » glacier de Paris. « Epicier de l’année », Nicolas Julhès dans ses six boutiques éponymes (10e) qui se nichent dans les bons pas d’un Fauchon comme jadis. « Fromager de l’année », Dominique Sellier dans la « Fromagerie Escudier » à Boulogne-Billancourt (92) d’une troisième génération de fromager-affineur. Et cette année, il n’y a pas de « Sommelier de l’année », parce que, souligne Gilles Pudlowski, « sans doute que cette année n’en méritait pas, ajoutant « Les faits sont têtus, mais ils sont les faits » (Lénine) ». – « Le Guide Pudlo Paris 2013 » - Editions Michel Lafon.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article