Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Poulardes, poules et poulets... et Grimod de la Reynière

Poulardes, poules et poulets... et Grimod de la Reynière "Le morceau le plus délicat d'une poularde rôtie, c'est l'aile. Le meilleur d'une volaille bouillie, c'est la cuisse, surtout si cette cuisse est blanche, grasse et charnue. Les dames s'acharnent aux croupions..." - Alexandre-Balthasar-Laurent Grimod de la Reynière, écrivain et gastronome français, né à Paris en 1758 et mort à Villiers-sur-Orge en 1836. Dernier-né d'une très riche famille de fermiers-généraux, infirme de naissance, avec une main en forme de griffe et l'autre en patte d'oie, l'enfant, repoussé par sa mère, se révolta contre sa famille et, tout en faisant des études de droit, se fit remarquer par ses extravagances. Il est l'auteur d'un ouvrage qui connût un grand succès, "L'Almanach des gourmands" (1804-1812), un guide anecdotique et pratique de Paris comportant un "intinéraire nutritif". Autre succès, son "Manuel des amphitryons" (1806), pour enseigner aux parvenus du "Nouveau Régime" l'art de recevoir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article