Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Montesquieu et le régime

« C'est une ennuyeuse maladie qu’une santé conservée par un trop grand régime. » - Montesquieu. Citation reprise par la cuisinière du Président de la République, Hortense Laborie, Catherine Frot à l'écran, à propos du régime imposé au Président par les services de la Présidence. C'est dans le film de Christian Vincent, "Les Saveurs du Palais". A voir absolument.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
J'aime bien Montesquieu:)))<br /> <br /> (d'un conteur-ermite des routes du Canada qui se prépare à vagabonder la Belgique l'été prochain))))<br /> <br /> www.enracontantpierrot.blogspot.com<br /> www.reveursequitables.com<br /> <br /> sur google<br /> Simon Gauthier, le vagabond céleste<br /> <br /> LÈVE-TOI PÈLERIN<br /> dormir<br /> sous le pont de Gatineau, une nuit froide de neige<br /> même pas de sac de couchage, du noir au beige<br /> <br /> gémir<br /> en p’tit bonhomme, les g’noux dans l’manteau<br /> le nez sous l’gilet, là ou c’est chaud<br /> <br /> grandir<br /> contre le mur de ciment se faire si petit<br /> que son coeur en devient firmament<br /> <br /> s’ennoblir<br /> au point ou l’on devient soi-même<br /> un immense pays entre deux océans<br /> <br /> REFRAIN<br /> <br /> la bonte l’humilité, l’humanité<br /> comme vêtement de vie<br /> <br /> lève-toi pèlerin<br /> même si t’as froid même si t’as faim<br /> <br /> ensemence ton pays d’un rêve<br /> pour les jeunes de demain<br /> <br /> ta guitare à la main<br /> marche marche les chemins<br /> ne triche pas ton rêve en douce<br /> en faisant du pouce<br /> <br /> quand un jeune t’embarque<br /> écoute le jusqu’au matin<br /> parce que son rêve à lui commence<br /> là où finit le tien<br /> <br /> TURLUTTE<br /> <br /> COUPLET 2<br /> <br /> manger<br /> quand on t’a ramassé pour t’emmener souper<br /> dans l’espoir d’une belle soirée<br /> par ta guitare endimanchée<br /> <br /> s’laver<br /> la route c’est accepter<br /> d’ètre sale en dehors<br /> d’ètre propre en dedans<br /> en s’guettant<br /> <br /> s’coucher<br /> avoir honte de ses peurs<br /> quand y a tellement d’êtres humains<br /> qui ont pas l’choix d’avoir peur<br /> <br /> s’éveiller<br /> soudain en pleine nuit<br /> s’enfuir sans faire de bruit<br /> après avoir écrit merci<br /> <br /> COUPLET 3<br /> <br /> vaciller<br /> dans un café internet, recevoir un courriel<br /> d’un ami de jeunesse, qui veut t’immortaliser<br /> d’un geste bien intentionné<br /> <br /> créer<br /> une chanson chaque nuit<br /> parce que la veille ce que t’écris<br /> semble s’être évanoui<br /> <br /> dessiner<br /> entre ta voix et tes lèvres<br /> tous les cris des humains<br /> qui ont choisi d’aimer<br /> même s’ils sont mal aimés<br /> <br /> rêver<br /> qu’après sa mort peut-être<br /> de milliers de jeunes en mal d’être<br /> reprendront ton épopée<br /> vers ce pays oeuvre d’art à créer<br /> <br /> FINALE<br /> la bonté, l’humilité, l’humanité<br /> comme vêtement<br /> d’aimer<br /> <br /> Pierrot<br /> vagabond céleste
Répondre
T
<br /> <br /> Joli vagabondage<br /> <br /> <br /> <br />