Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Michelin Environs de Paris 2013 : les bistrots et restaurants qui entrent dans le Guide

MichelinParis1-10-copie-1Désormais, l’édition « Paris » du Guide Michelin recense également une centaine de tables autour de la capitale. Voici donc les nouveaux entrants, ville par ville. – Boulogne-Billancourt (92) : « Ma Sa » (1 étoile et deux couverts, pour une cuisine un brin… moléculaire !). – Chennevières-sur-Marne (77) : « L’Ecu de France » (3 couverts, sur les bords de la Marne, le retour en grâce de cette auberge datée 1717 qui avait été habituée aux honneurs du Guide, très belle cave). – Corbeil-Essonnes (91) : « Aux Armes de France » (2 couverts, un ancien relais de poste avec un jeune chef formé chez les étoilés). – Deuil-la-Barre (95) : « Verre Chez Moi » (1 couvert, une maison de ville, une cuisine gourmande et une belle cave). – Montreuil (93) : « L’Amourette » (Bib Gourmand et 1 couvert, un bistrot contemporain et une superbe tête de veau). – Le Perreux-sur-Marne (94) : « L’Ardoise » (1 couvert, un bistrot frappé au coin du bon sens cuisinier). – Puteaux (92) : « L’Escargot 1903 » (Bib Gourmand et 1 couvert, un bistrot à l’ancienne modernisé). – Roissy-Ville (95) : « Brasserie Flo, à l’Hôtel Relais Spa » (2 couverts, une cuisine de brasserie dans un décor contemporain). – Rueil-Malmaison (92) : « Les Terrasses de l’Impératrice » (2 couverts, dans le cadre du golf de Rueil, la cuisine sous la houlette du triple étoile parisien Christian Le Squer, Ledoyen, 8e). – Saint-Germain-en-Laye (78) : « Le Wauthier by Cagna » (1 couvert, cuisine du marché et de produits). – Saint-Maur-des-Fossés, à La Varenne-Saint-Hilaire (94) : « Château des Îles » (2 couverts, en bord de Marne, avec terrasse, une table élégante). – Saint-Ouen (93) : « Ma Cocotte » (1 couverts, dans les Puces, une adresse griffée Philippe Starck à la cuisine très incertaine) - « La Puce » (1 couvert, un bistrot coloré à prix compté). – Versailles (78) : « La Tour » (1 couvert, un bistrot pur jus pour les amateurs de viande). – Wissous (91) : « La Grange aux Dîmes » (2 couverts, une grange du XIIIe siècle pour la cuisine d’un chef qui a fait un parcours dans les grandes maisons parisiennes). – Bon appétit et large soif !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article