Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Michelin 2014, le feuilleton continue : quelques "une" étoile dans les tuyaux

GuideMichelinFrance2014bisLa blogosphère parait quelque peu timide, essayons de la réveiller avec quelques pistes supplémentaires dans les promotions possibles pour le guide Michelin 2014. Cette fois-ci pour les "une" étoile. D'abord en Province, "Le Péché Gourmand" à Briançon (Hautes-Alpes) tenu par un couple franco-australien, Sharon en cuisine et Jimmy à la pâtisserie, "Le Château de Pommard" à Pommard, à 4 km de Beaune (Côte-d'Or) avec Christophe Quéand, à Antibes (Alpes-Maritime), "L'Armoise" pour sa savoureuse cuisine du marché provençal, "Le Plaisir Gourmand" à Seuilly, à 8 km de Chinon (Indre-et-Loire) qui redonnerait un peu de lustre culinaire à cette région rabelaisienne bien pauvre en bonnes tables, "Sens" à Grenoble (Isère), pour sa "cuisine ré-créative et environnementale", "1741" à Strasbourg (Bas-Rhin), dans une demeure du Premier Empire face au Château des Rohan, et sûrement "Loiseau des Ducs", le nouveau restaurant du groupe Loiseau, à Dijon (Côte-d'Or). A Paris, quelques pistes aussi, avec les inévitables tables hôtelières de luxe, au "Prince de Galles" (8e) et "La Table du Lancaster", l'asiatique de service, "Toyo" (6e) où exerce l'ancien chef privé du couturier Kenzo, Toyomitsu Nakayama, "Garance" (7e) où sont associés Guillaume Iskandar, le chef, et Guillaume Muller, ancien sommelier d'Alain Passard et, côté plus populaire, "La Table d'Eugène" (18e), où exerce Geoffroy Maillard passé chez Eric Fréchon. Patience pour la suite et, en attendant, bon appétit et... large soif !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article