Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

La cuisine, ce n'est pas la grande bouffe !

"La cuisine, disait Alain Senderens, chef-propriétaire du restaurant éponyme (anciennement "Lucas-Carton"), ce n'est pas la grande bouffe. C'est le reflet d'un contexte philosophique, religieux, médical, le reflet des connaissances et des mentalités de l'époque". Noëlle Chatelet, dans son livre "Le Corps à corps culinaire" (Seuil, 1977), ne disait pas autre chose : "Le code alimentaire apparaît donc une fois de plus comme le signe (au même titre que le langage ou du moins d'une manière semblable) par lequel s'exprime tout un peuple, une société, dans sa relation au monde, à l'univers tout entier". Concluons-donc comme Michel Faucheux dans "Fêtes de table" (Editions Philippe Lebeau, 1997) : "A table ! Lorsque la planche du festin devient l'écritoire de nos vies et que l'esprit, excité par la sensualité des choses, nous vient délicieusement à la bouche". - Bon appétit et... large soif !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article