Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

L'ASOM, ça vous dit quelque chose ?

Depuis 1996, "Le Petit Lebey des bistrots parisiens" décerne, avec l'ASOM - "L'Association de Sauvegarde de l'Oeuf Mayonnaise' -, un prix aux maisons qui perpétuent la tradition de ce plat typiquement bistrotier, l'oeuf mayonnaise. Cette année encore la livraison annuelle de ce guide signale encore quelques tables qui s'honorent à présenter l'oeuf mayonnaise. On y trouve notamment Flottes (1er), Chez Georges (2e), Le Comptoir du Relais (6e), Thoumieux (7e), L'Evasion (8e) et les Caves Petrissans (17e). On notera surtout celui du Voltaire (7e) qui est à 0,90 € le moins cher du monde et pour lequel le guide commente ainsi : "Un bistrot-resto, QG gourmand de la bourgeoisie du VIIe. Pas d'esbroufe, une carte très classique et chère : les ardoises montent facilement à 80 ou 100 euros, même avec les oeufs mayonnaise en entrée, tarifés à 0,90 euro depuis des décennies. Le personnel a l'onctuosité (et la tenue, avec veste blanche) qui convient à une maison bourgeoise. Si votre chauffeur vous a conduit ici, installez-le au bistrot mitoyen qui partage la même enseigne." Bon appétit et large soif.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article