Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Confession d'un Alsacien professionnel

« Longtemps, j’ai cru que l’Alsace était une région française. Avant de comprendre que cette terre si particulière et si particulariste – ce qui n’est pas la même chose – se suffisait à elle-même. Que ses demeures à pans de bois, son débordement de fleurs, son marché de Noël, son imagerie à la Hansi, ses caricatures grinçantes à la Ungerer, sa gourmandise à la fois soignée et obsessionnelle, son sens de l’accueil comme nulle part ailleurs, sa propreté helvétique, son sens de l’ordre façon germanique, ses racines rhénanes en faisaient un pays à part. » - « Dictionnaire amoureux de l’Alsace », de Gilles Pudlowski (Plon, 2010).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article