Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Robert Giraud et Les lumières du zinc, ça vous dit quelque chose ?

Robert Giraud et Les lumières du zinc, ça vous dit quelque chose ?

"C'est un Paris poétique et englouti qui vous tombe dessus, écrivait Le Matin, à propos d'un autre ouvrage de Robert (NDLR - dit Bob) Giraud, "Carrefour Buci" , publié en 1987 chez "Le Dilettante".
 
Ce sera ensuite "Les lumières du zinc" en 1989. Entre-temps, j'ai eu l'occasion de boire quelques canons avec Bob chez Rosa et Jean Navier "Aux Négociants", rue Lambert dans le 18ème (qui est toujours ouvert)*.
 
Je vous livre ici quelques courts extraits qui vous inciteront à lire (ou à relire) l'ouvrage. C'est un petit régal à l'instar de ceux du "Même auteur", depuis son premier, "Le vin des rues" (1955).
 

 

Extraits
 
"- Pardon Jacques (NDLR - Il s'agit de Prévert), tu viens prendre un verre? C'était il y a longtemps lors d'une de nos premières rencontres. Depuis, je tutoie tout le monde... enfin presque."
 
"- Yvette, un vittel. - Pour toi ? - Ben oui, j'suis carbonisé. - C'est une bonne chose, ce qui est fait n'est plus à faire!"
 
"- D'une femme très mince : c'est comme un pantalon sans poches, y a rien où mettre les mains."
 
"- C'est fou c'qu'on peut boire ! - Oui, mais on pisse autant."
 
"- Comment y s'appelle, ton vin ? - Y appelle pas, y s'siffle."
 
"- Tu bois le dernier rapide ? - Plus pour la soif, pour la gourmandise seulement."
 
"- Mets-lui une claque dans la gueule. - J'peux pas. J'ai les mains propres."
 
"- A la Taverne IV, sur le Pont-Neuf, face à la statue du roi, le téléphone. Robert Cointepas décroche. - Ici, Henri IV."
 
"- Nous, vois-tu, c'est pas qu'on boit beaucoup, mais souvent !".
 
Et j'ajoute à titre personnel celle vécue "Aux Négociants" avec l'ami Bob, au comptoir. Autre buveur qui lui demande s'il peut lui poser une question, ce dernier répond : "J'peux pas, voyez pas que j'bois".
 
Bonne lecture, bon appétit et large soif !
 
 
"Les lumières du zinc", par Robert Giraud, Le Dilettante, couverture Michel Tolmer.
"Aux Négociants", 27, rue Lambert, Paris 18ème. Tél. : 01 46 06 15 11.
Robert Giraud et Les lumières du zinc, ça vous dit quelque chose ?
Robert Giraud et Les lumières du zinc, ça vous dit quelque chose ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article