Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Les soupers de la Régence, ça vous dit quelque chose ?

Les soupers de la Régence, ça vous dit quelque chose ?


Gustave Flaubert était un redoutable observateur de la vie. Dans le "Dictionnaires des idées reçue de Bouvard et Pécuchet", il donnait son avis sur les soupers de la Régence : "On y dépensait, assurait-il, encore plus d'esprit que de champagne".

Il est vrai que ces petits soupers que le Régent tenaient chaque jour au Palais-Royal étaient une institution. Rappelons la situation en 1715 à la mort de Louis XIV, Louis XV, âgé de cinq ans n’étant pas en mesure de régner, Philippe d’Orléans s’empara des rênes du pouvoir.

 Et pour lui les plaisirs de l'amour et de la table étaient indissociables. Chaque soir, il s'enfermait avec des filles de l'Opéra, des filles de joie, la duchesse de Berry et des compagnons de table : le champagne à flots.

Mais on y dépensait aussi de l'esprit.

Bon appétit et donc large soif !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article