Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Tout n'est que litres et ratures par Roger Feuilly

Au quotidien, la cuisine selon les saisons, les vins selon l'humeur, la littérature qui va avec, les bistrots et les restaurants, les boutiques qui nourrissent le corps et l'esprit, bref tous les plaisirs de bouche et de l'âme.

Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?

Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?


La cuisine thaïe en la capitale ? Les adresses sont légion, mais il en est une qui reste dans son bon jus. Silk & Spice livre un propos plein d'esprit et de recettes authentiques, faites avec des produits choisis.

Au coeur de Paris, dans ce qui était son Ventre jadis, des Halles Baltard, en lisière d'une rue piétonnière du quartier Montorgueil, la maison se glisse dans les habits élégants d'un décor qui ne l'est pas moins.

L'autre jour au déjeuner, la salle était bondée d'un public bon enfant qui semblait se régaler. Et, de fait, la cuisine de la chef, Yuphen Sianghen - qui signe aussi le livre de recettes de l'endroit -est exemplaire de justesse et de régularité qui, on le sait, sont au cœur des préoccupations du Michelin dans lequel, d'ailleurs, Silk & Spice figure depuis 2009.

Yuphen Sianghen a appris la cuisine aux côtés de sa mère dans sa maison natale de Kanchanaburi, au centre de la Thaïlande. Même si elle n’a jamais été dans une école spécialisée en cuisine, Yuphen, que tout le monde appelle Phen, sent que le métier de cuisinière est fait pour elle. Arrivée en France en 1989, elle travaille dans deux restaurants à Paris le temps d’apprendre à connaître le palais des Français et d’adapter ses recettes tout en gardant la tradition de son pays natal. Elle rejoint les fourneaux de Silk & Spice en 2003 à l’ouverture. 

Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?

Ce qui se trame ici donc est du registre maîtrisé, avec des produits choisis à l'aune du bon sens cuisinier, mitonné par une orfèvre du genre qui ne mise pas sur l'épate, mais sur de jolies saveurs restituées.

Les rouleaux de galettes de blé frits farcis au taro (au goût proche de la patate douce) et aux légumes, les croquettes de calamar et crevettes hachés, les crevettes façon tempura sautées et caramélisées à l'ail, les spaghetti aux crevettes sautées, les gambas au curry rouge et basilic thaï, les fines lamelles de filet de bœuf saisi au wok à la pâte pimentée relevées au kapao (un basilic légèrement anisé) ou le bœuf mijoté au piment vert, tout ici est de beau et bon goût.

 

Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?

Cette cuisine qui ne laisse rien au hasard, dont la qualité est au bout de chaque assiette, est servie dans un décor élégant, un brin baroque, avec une salle voûtée en sous-sol aux pierres apparentes. Entre tables joliment mises, orchidées blanches qui transmettent les émotions - avec le langage des fleurs japonais, le hanakotoba -, la maîtresse de maison de cette table du Royaume de Siam, Kim So-Jeong, accueille avec grâce et dirige un service tout en délicatesse. La cave recèle aussi quelques bons crus à boire. Allez-y avec l'humeur vagabonde, le cœur en fête et l'appétit aiguisé. Bon appétit et large soif !

- Silk & Spice. 6, rue Mandar, Paris 2e. Tél. : 01 44 88 21 91. Fermé samedi au déjeuner et dimanche. 

Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Paris 2e : au Royaume de Siam, Silk & Spice, ça vous dit quelque chose ?
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article